Aller au contenu.Aller à la navigation

Maths et musique: des destinées parallèles

Ed Tangente

Chez les Pythagoriciens, la musique était nombre. Elle a ouvert la voie aux proportions, nos fractions d'aujourd'hui.
Fourier lui conféra définitivement son caractère mathématique en décomposant le son en sinusoïdes. La symétrie vint inspirer Bach, Haydn et Mozart comme, plus tard, permutations, groupes prirent place dans les compositions de Boulez, Ansermet et Xenakis. Grâce au foisonnement de l'informatique, l'exploration musicale est désormais sans limites.

Sommaire:

  • Les fondements
  • La composition
  • La technologie
  • Lieux et figures
  • Jeux et énigmes
  • Solutions
  • Problèmes
  • Solutions

Voir http://www.decitre.fr/revues/tangente-hors-serie-n-11-maths-musique-9782848841113.html

Mots-clés associés :